ACCUEIL

Default 1
Carine vit aux pieds des Pyrénées, là où les anciens ont cet accent qui roule autant que les cailloux des gaves. Le goût des contes est venu dès ses premières lectures, s’est enfoui comme un filet d’eau souterraine, le temps d’une carrière dans le social… et a resurgi bien plus tard, lors d’un stage de collecte de mémoire orale. Elle a partagé ses histoires avec les passeurs de récits du CliO, tout en continuant à nourrir son travail social. Laisser couler les contes merveilleux et permettre au chant de jaillir, c’est pour elle être dans le lien, celui invisible et puissant qui relie les Hommes avec eux-mêmes, entre eux et avec la Nature. Comme un fil tressé depuis des millénaires et qui ne doit jamais s’arrêter…
Mes rencontres en chemin…
« Dans la forêt des contes, j’ai croisé des diseurs, des parleurs, des entendeurs, des sonneurs… des hommes et des femmes qui m’ont transmis un bout de leur savoir : Marc Aubaret, Martine Tollet, Emmanuelle Parrenin, Pepito Mateo, Agnès Dumouchel, Bruno de la Salle, Agnès Hollard, Kamel Guennoun »