PARCOURS

Mes chemins vers le conte… quelle histoire !

Après quelques détours par des ateliers d’écriture, j’ai buté sur deux conteuses belges, Magali Mineur et Christine Andrien. Elles m’ont inoculé le virus du conte sans ménagement et avec enthousiasme !

Un long chemin s’est ouvert alors, peuplé de rencontres : les conteuses passionnées de l’atelier Conte des 3 Oranges avec lesquelles j’ai suivi une piste scientifique jusqu’au Centre Méditerranéen de Littérature Orale dirigé alors par Marc Aubaret, ethnologue. Là, j’ai reçu les fondamentaux de la matière avant de reprendre ma route vers une ville au nom prédestiné… Vendôme, et son Conservatoire Contemporain de Littérature Orale. C’est devenu mon lieu de naissance en tant que conteuse professionnelle, sous les conseils des deux fées-marraines Martine Tollet, conteuse et Emmanuelle Parrenin, chanteuse-musicienne. J’ai continué mon compagnonnage avec Bruno de La Salle, Agnès Hollard, Pépito Matéo… Pour arriver à l’autre bout de la France, dans le « jardin » de Michel Hindenoch.

Les Vosges m’ont inspiré et j’ai pris une compagne de voyage : une Epinette, née de la forêt et des mains du luthier Christophe Toussaint. Elle souligne mes histoires et… joue en solo de temps en temps !

Et pour agrémenter ces longs trajets ? Eh bien je chante sous la direction de Fanny Moullet, psychophoniste et chef de chœur.

La forêt des contes est bien vaste et j’y croiserai à coup sûr d’autres sentiers inexplorés… parole de conteuse !